83 jours avant la naissance théorique de l'héritier.

Ma psy m'a posé cette terrible question : "êtes vous impatient ? "

Je n'ai pu lui répondre oui, ou non.
J'ai juste résumé la situation...
Attendre un premier enfant à quoi ça ressemble ? C'est assez dur à résumer...
En gros, c'est un peu comme si vous allez changer de job, vous savez que ça sera moins bien payé, que vous y laisserez votre peau. En théorie ça devrait vous plaire, et il y a intérêt parce que vous serez concerné, même la nuit. Plus de week-end. Vacances à imaginer différemment.
Fini les grasses mats, toute votre vie sera différente.
Voilà.
Vous avez la date de l'embauche théorique, mais ça pourra être plus tôt (selon le bon vouloir de dame nature).

Alors maintenant je souligne les dernières fois...
Le dernier Noël où on ne sera "que tous les 2".
La dernière année où il n'y aura pas de sapin.
Les dernières vacances un peu calmes...
Les dernières grasse matinée, sans se soucier d'une petite vie indépendante à côté.
Les dernières sorties ciné, sans se soucier d'une nounou.
Les dernières dépenses un peu folle mais bon "on a un peu d'argent de côté donc on peut se le permettre".
Les dernières planifications des vacances de l'été, parce qu'on a encore un peu d'argent.

L'argent revient souvent dans le sujet, à partir du moment où maman ne le gardera plus, bébé coûtera aux alentours de 1000€/mois.
C'est énorme hein... 600/700€ de garde, et 300€ du reste (couche, nourriture, habits, etc). Certes, on devrait avoir "une petite aide de l'état", assez négligeable pour que je la mentionne, c'est ça la chance de bien gagner sa vie, tu trimes quand t'as un gamin.

"Mais êtes vous impatient ? "
C'est terrible une première fois, parce qu'on a envie de savoir, et on a peur, on a peur parce qu'on ne maîtrise pas, parce qu'il y a aussi énormément d'inconnu. On pourrait résumer ce sentiment par un énorme fossé, devant lequel on serait, avec la peur de tomber dedans et l'envie d'y sauter à pied joint. Vous avez l'image ?
Chaque bébé est différent, bien sûr, il y a les bébés gentils qui te donnent envie d'en faire d'autres, et les bébés insupportables qui te donnent envie de prendre rapidement rdv pour un combo "ablation des testicules/ablation des trompes". Comment sera le notre ?
Quel suspens insoutenable...
Mais il faut se rendre à l'évidence, même les gentils bébés font du caca qui pue, et peuvent parfois te vomir dessus (souvent un matin lorsque t'es déjà bien à la bourre... le vomi séché est un classique, chez les jeunes parents parait il...)

Je ne sais pas, si je suis impatient.
Je l'étais tous les mois, lorsqu'on attendait le résultat à savoir si la miss était enceinte ou non, mais depuis qu'elle l'est, je crois qu'il faut se rendre à l'évidence, le temps d'avant fuit beaucoup trop vite. Et pourtant, j'ai 37 ans, donc on ne pourra pas dire que je n'en ai pas profité hein... Et puis, oui je l'attends, ce second souffle de vie, bien évidemment.

Rien, ne sera jamais plus comme avant. Et cette phrase, fait sacrément froid dans le dos.

En attendant, 2017 touche à sa fin.
ça aura été l'année pour moi de l'édition de mon premier roman. Une sacré expérience. Couronné de ses moments de gloire, et de lose. Ces moments où l'on a fait la queue pour que je dédicace, et ces moments où j'ai attendu de longues heures que le temps passe. Ces choses vont peut être évoluer en 2018. Ou pas... Mon prochain roman stagne depuis des mois... Suis je vraiment fait pour écrire ? Un blog peut être... Mais des romans...
La musique m'aura terriblement manqué cette année. Je m'attendais à ce que les musiciens me contactent, suite à mon annonce où j'exposais mes compo... Mais l'époque où les gens répondaient aux annonces des gens, c'était avant.
Même aux "private messages", les gens ne répondent plus. J'étais sur un forum (du dernier jeu des chevaliers du zodiaque sur Android) où j'ai pris peur... Les annonces de gens recherchant des guildes croisent des annonces de guildes, recherchant des gens. Mais jamais les 2 ne se contactent. Voilà, les limites du monde de l'extra communication, on cherche à communiquer, mais pas à entendre l'autre.
ça doit être pareil sur les sites de recherches de zicos, ça doit être pareil pour mon annonce.
Ou alors, c'est que mes compositions c'est de la merde. Non, ça ne peut pas être ça, on me l'aurait dit...

Dans quelques jours nous rentrerons dans 2018, l'année de ma seconde vie.
Et il est déjà trop tard pour accepter l'idée que toutes ces années, sont passées bien trop vite.


Je te souhaite de joyeuses fêtes, lectrice/lecteur anonyme, de passage ou abonné(e) à mon blog.