En vouloir en permanence à la terre entière est éreintant.

Enfin ce n'est pas en vouloir, c'est... Prendre de l'énergie à détester les gens, pour souvent des broutilles.
12h, depuis 15 minutes l'heure pour aller déjeuner aurait dû faire lever tous les gens d'une voix, avec cette phrase au bord des lèvres ! "C'est l'heure d'aller manger PUTAIN ! "

Sauf que non. Personne ne le dit ou ne le fait.
Parce que les 2 leaders qui ont l'habitude de donner le signal ne sont pas là.
En réunion. Trop absorbés par leur taf.
Oui, j'ai un problème lié aux gens absorbés passionnément (ou pas) par leur taf : ça me renvoit à mon père, qui lui aussi était passionné de son taf, à tel point qu'il faisait passer son taf, sa vie, et ses passions bien avant son enfant que j'étais.
Alors ça m'agace.
Et il y a elle. Elle, nous fait des infidélités, et parfois va manger avec d'autres personnes. Sa mère. Ou des fois d'autres apprentis. "Tu vas manger avec tes vrais amis ?" lui ai-je un jour soufflé.
Depuis c'est devenu une blague récurrente. ça plus le fait qu'elle se prépare souvent son repas... Pour plusieurs raisons, la principale étant "c'est ma diététicienne qui m'a conseillé".
J'ai envie de dire la pauvre... Elle est à la limite de l'obésité. Elle a (contrairement à une autre nana) un beau visage, mais stocke tout au niveau des hanches, des cuisses, et du bas en gros. Alors elle fait du sport, certes, mais pas dit que la plongée en bouteilles soit l'activité la mieux pour perdre du poids. Pour ça aussi je la traque parfois, lorsqu'elle vient sans son plat préparé de la veille... "Ben alors ? Ta diététicienne ne va pas être contente..."
Sa réponse était souvent "j'ai pas le temps".
Les gens qui me répondent ça me font souvent sauter... Cf plus haut, ça me ramène à mon enfance sur toujours mon père, qui n'avait pas le temps parce qu'il avait surtout d'autres priorités.
J'ai envie de lui dire "tu n'as pas le temps ou tu n'avais pas envie ? "
Mais la dernière fois, elle m'a envoyé bouler "occupe toi de ton assiette plutôt".

Et si elle avait en partie raison, qu'elle aille se faire foutre.
Et puis il y a lui.
Lui, j'ai au début trouvé bizarre qu'il ne parle jamais... Jusqu'à comprendre qu'il était bègue, et que donc parler voulait dire pour lui, rappeler aux autres qu'il a des problèmes d'élocution, problèmes non assumés visiblement. Il ne parle donc jamais.
Et suit tout le temps.
Je me suis toujours demandé si le jour où personne n'irait manger, il sauterait un repas ou pas...
Après, j'ai malgré tout du respect pour lui, parce qu'il a 5 enfants. Je ne l'ai appris que tard. Au même moment, j'ai appris que sa femme était une africaine... Forcément, le délire "black à la recherche d'un foyer en France via les sites Internet" m'a plus que traversé l'esprit. Je l'imagine être à la baguette chez lui... Le fait est qu'il fait des horaires de psychopathe. 7H30 au taf, à 16h30 il est parti. Je doute qu'il ait une vie, une occupation en dehors du taf et de ses 5 enfants. Mais voilà, lui au moins a su, 5 fois de suite mettre sa petite graine. Bon en même temps, sa libido doit être à 200% consacré en sa femme hein... Je l'imagine pas avoir des idées érotiques à toute heure de la journée comme d'autres personnes que je connais. Mais on s'éloigne du sujet.
Pourquoi est ce que je lui en veux, alors que je suis le #1 des suiveurs (étant donné que je REFUSE d'être le mec qui dit "hey il est 11h45, TIME FOR LUNCH ? " ? Je ne sais pas.
J'ai un degré d'intolérance qui croit avec le temps. Et c'est ça tout mon problème.

Et puis il y a autre chose.
Le tome 2 de ma saga est prévue pour demain, avec 5, voire 10 jours de retard.
Initialement prévu pour le 10, l'éditeur m'a fait comprendre que ça serait plutôt le 15, voire le 20.
Prise de tête entre lui et le correcteur... Avec le correcteur qui a voulu que je le défende... Et puis la version qu'on m'a fourni avant départ chez l'imprimeur (ce qu'on appelle le Bon A Tirer dans le jargon) nécessitait du boulot, que j'ai du faire en toute urgence. Le livre est parti chez l'imprimeur jeudi, mais depuis, il n'y a aucune visibilité. Est il seulement sorti de l'imprimerie ?
Je scrute les sites Internet, la version numérique est pré-commandable, mais pas la version papier... "J'ai envoyé les données dès que j'avais le nombre de pages (c'est à dire au moment de l'envoi chez l'imprimeur), ça ne devrait pas tarder".
J'aime le flou de la réponse.
J'ai eu les premiers chiffres des 3 premiers mois de la vente, un peu moins de 200 livres. C'est bien, mais incomplet : vu qu'Amazon imprime eux même leurs livres, il est "compliqué" (plus qu'impossible) de savoir combien d'exemplaires ont été vendus chez eux.
Je reste béat devant un manque de communication si énorme, alors que paradoxalement, en tant qu'auteur j'ai accès au classement de mon livre sur la durée... Mais au moins, chez les ricains, mon nom d'auteur est bien rattaché aux 2 volumes...
Parce qu'à la FNAC... C'est un autre délire : un nom d'auteur, 2 pages différentes. Normal.
Contacté via le messenger de leur FB, pour leur signaler le problème (ainsi que le résumé qui est erroné depuis le lancement...), leur réponse m'a tué : "pour les problèmes de référencement, veuillez nous envoyer un courrier postal. "

Bonjour, on est en 2017. Pour mettre un jour un site, on a besoin d'un courrier postal.
ça pourrait être pire, ils pourraient encore fonctionner avec des faxs... Un peu comme ? Mon distributeur... Si si, pour qu'un libraire commande des livres chez lui, ça se passe par FAX.

Je m'imagine les PDG de ces boites, avec leur nokia 3210, une adresse chez wanadoo, et qui lorsqu'ils te donnent leur adresse mail, disent "arabesque" au lieu de "arobase".

Peut-être que mes 5 défaites à la suite sur Clash Royale en fin de matinée, n'ont pas arrangé mon humeur du jour.